Les ressources documentaires en musée ; rôle, place et prospective

Les missions des musées se concentrent autour de quatre grandes thématiques : la conservation, l’enrichissement, la restauration et l’étude des collections ; l’accessibilité au public le plus large ; l’éducation et la garantie d’un accès égal à tous à la culture et enfin, la contribution au progrès, à la connaissance et à la recherche. Si dans l’espace de l’exposition, les NTIC ont largement pris leur place, les musées accordent de plus en plus d’importance et de moyens à l’accès aux ressources documentaires qui accompagnent les collections.

Le but de cette journée d’étude organisée par l’ADBS et Le Louvre Lens était de s’interroger sur les missions du documentaliste au sein d’une institution muséale de plus en plus appelée à répondre aux injonctions du numérique.

Le programme était donc essentiellement axé sur les ressources numériques et les difficultés liées à des pratiques professionnelles essentiellement basé depuis des décennies sur le support papier.

J’ai donc présenté dans un premier temps mes travaux de thèse qui questionne le rôle, la composition du dossier documentaire œuvre et la difficulté de performer sa numérisation dans l’organisation actuelle des musées.

La deuxième partie de la matinée réunissaient des professionnels de la documentation pour parler métier et évolution. Corinne Barbant, responsable de la médiathèque du musée d’art moderne contemporain et art brut de Lille Métropole ( LaM) a évoqué tous les projets de numérisation mais également les partenariats importants menés pour faire face aux mutations.

L’après-midi , Emmanuelle Bermes, chef de projet au centre Pompidou  et Rémi Mathis, conservateur du patrimoine à la BNF  ont davantage parlé des ressources numériques en ligne et des projets d’ouverture des données.

Enfin, une présentation du centre de ressources du Louvre Lens et le projet d’en faire un lieu central et incontournable du musée nous a été exposé.

Cette journée d’étude est le résultat d’une réelle volonté de la part des documentalistes des musées de travailler sur l’évolution des pratiques et de répondre à l’évolution de l’institution muséale vers un musée du 21ème siècle ou la numérisation des ressources et  la virtualisation des données sont devenus des mots d’ordre.

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s